Close

Neuvaine à l’Esprit Saint

Neuvaine à l’Esprit Saint

De l’Ascension à la Pentecôte, 

9 jours pour demander l’Esprit Saint

                                                     

« Aujourd’hui encore l’Esprit Saint continue à agir avec puissance dans l’Église et ses fruits sont abondants dans la mesure où nous sommes disposés à nous ouvrir à sa force rénovatrice. C’est pourquoi il est important que chacun de nous le connaisse, qu’il entre en relation avec lui et qu’il se laisse guider par lui.

Mais à ce point, une question surgit naturellement : « Qui est l’Esprit Saint pour moi ? » Dans la profession de foi, nous proclamons : « Je crois en l’Esprit Saint, qui est le Seigneur et qui donne la vie ; il procède Père et du Fils. »

Oui, l’Esprit Saint, esprit d’amour du Père et du Fils, est source de vie qui nous sanctifie, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné (Rm 5,5). Cependant, il ne suffit pas de le connaître ; il faut l’accueillir comme le guide de nos âmes, comme le « Maître intérieur », qui nous introduit dans le mystère trinitaire, parce que lui seul peut nous ouvrir à la foi et nous permettre d’en vivre chaque jour en plénitude. C’est lui qui nous pousse vers les autres, allumant en nous le feu de l’amour, et qui nous rend missionnaires de la charité de Dieu. »

Benoît XVI

Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

 

Premier jour de la neuvaine

Demandons au Seigneur l’Esprit Saint qui nous enseignera toutes choses

Lecture du Livre d’Isaïe 11, 1-10

« Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connais- sance et de crainte du Seigneur qui lui inspirera la crainte du Seigneur. »

« Il n’y a qu’une chose à demander au Seigneur, une seule qui englobe tout, c’est l’Esprit Saint ! Demandez le Saint-Esprit et il vous sera donné. Faut-il encore avoir envie de le demander, car c’est peut-être le plus difficile ! Pour avoir envie de demander l’Esprit Saint, il faut découvrir que nous en avons besoin. Pour mener notre vie, il faut quelqu’un qui nous guide, qui nous guide inlassablement.

Demandez le Saint-Esprit, vous avez toutes les chances de ne pas vous tromper. On peut tout demander au Seigneur, tout absolument tout et il peut tout donner ; mais ce qu’il veut nous donner finalement, ce sont les dons de l’Esprit. Il veut que nous soyons des êtres habités par l’Esprit, il veut que nous participions à l’amour qu’il y a entre le Père et le Fils. Nous devons le demander humblement, pauvrement. Ne vous étonnez pas d’être pauvres, nous sommes tous pauvres. Ne vous étonnez pas non plus de ne pas avoir de magnifiques idées. L’amour n’a pas de belles idées : il aime, cela n’est pas pareil.

« Chrétien dans le monde ! Est-ce possible aujourd’hui? «  

du Père M.J. Le Guillou

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison :

Dieu tout-puissant, Père de Jésus, le Christ, notre Seigneur, tu as fait renaître ces baptisés de l’eau et de l’Esprit, tu les as libérés du péché ; répands maintenant sur eux ton Esprit Saint ; donne-leur un esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et d’affection filiale ; remplis-les de l’esprit d’adoration.

Prière du sacrement de la confirmation

Deuxième jour de la neuvaine

Répands maintenant sur nous ton Esprit de sagesse.

Demandons au Seigneur le don de Sagesse : qu’il nous donne le goût de Dieu pour chercher le bien en toute chose

Du livre de la Sagesse 9

« Dieu de mes pères et Seigneur de tendresse, par ta parole, tu fis l’univers. Donne-moi la Sagesse, assise près de toi… La Sagesse est avec toi, elle qui sait tes œuvres ; elle était là quand tu fis l’univers, elle connaît ce qui plaît à tes yeux, ce qui est conforme à tes décrets. Des cieux très saints, daigne l’envoyer, fais-là descendre du trône de ta gloire. Qu’elle travaille à mes côtés et m’ap- prenne ce qui te plaît. Car elle sait tout, comprend tout, guidera mes actes avec prudence, me gardera par sa gloire. Qui aurait connu ta volonté si tu n’avais pas donné la Sagesse et envoyé d’en-haut ton Esprit Saint ? C’est ainsi que les chemins des habitants de la terre sont devenu droits ; c’est ainsi que les hommes ont appris ce qui te plait et, par la Sagesse, ont été sauvés. »

« A cette source de vie et de lumière, accours donc, animé d’un brûlant désir,qui que tu sois, toi qui es donné à Dieu, et de toute ta force, du plus profond de ton cœur, crie vers lui : O beauté ineffable du Dieu Très-Haut, éclat très pur de l’éternelle lumière, vie qui communique la vie à tous les vivants, lumière qui donne son éclat à toute lumière, toi qui conserves dans leur im- muable splendeur et leur diversité les astres qui brillent, depuis la première aurore, devenant le trône de ta divinité !

O jaillissement éternel et inaccessible, plein de lumière et de douceur,de cette source cachée à tous les regards humains ! Profondeur sans fond, hauteur sans limite, grandeur incommensurable et pureté inviolable ! C’est de toi que coule ce fleuve qui réjouit la cité de Dieu et c’est grâce à toi qu’aux accents des acclamations et des action de grâce, nous pouvons te chanter le cantique de louange, car nous pouvons témoigner, par expérience, qu’en toi est la source de la vie, et que part lumière, nous verrons la lumière. »

St Bonaventure

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint 

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison : Seigneur, quand tu mets en l’homme ton Esprit-Saint, tu illumines son cœur et tu l’instruis ; rends-nous dociles à ton Esprit pour apprécier ce qui est juste, et donne-nous d’éprouver toujours le réconfort de sa présence.

Troisième jour de la neuvaine

Répands maintenant sur nous ton Esprit d’intelligence…

Demandons au Seigneur le don d’intelligence, qu’il ouvre les yeux de notre coeur au mystère de sa Parole pour qu’elle donne sens à notre vie.

De l’Evangile selon Saint Luc 24

« Jésus leur dit alors : « Vous n’avez donc pas compris ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? » Et, en partant de Moïse et de tous les prophètes, il leur expliqua, dans toute l’Ecriture, ce qui le concernait… Alors ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route, et qu’il nous faisait comprendre les Ecritures ? »

« Pour toi, âme fidèle, lorsque ta nature hésite devant les mystères trop profonds de la foi, dis sans crainte, non pour t’opposer, mais avec le désir d’obéir : Comment cela arrivera-t-il ? Que ta question soit une prière, qu’elle soit amour, piété, humble désir… Hâte-toi donc de communier à l’Esprit Saint. Il est là dès qu’on l’invoque ; si on l’invoque, c’est qu’il est déjà présent…Lors de sa venue, s’il te trouve humble et sans inquiétude, mais tremblant à la Parole de Dieu, il reposera sur toi et te révélera ce que Dieu cache aux sages et aux prudents de ce monde. Commenceront à briller pour toi toutes ces vérité que la Sagesse pouvait dire aux disciples alors qu’elle était sur terre, mais qu’ils ne pouvaient porter avant la ve- nue de l’Esprit de vérité qui leur enseignerait toute Vérité.

Pour recevoir et apprendre cette vérité, il est vain d’attendre de la bouche d’un homme ce qu’il n’a pu recevoir ni apprendre des lèvres de la Vérité elle-même. Car, selon l’affirmation de cette vérité, Dieu est Esprit ; et, de même que ceux qui l’adorent doivent nécessairement l’adorer en es- prit et en vérité, de même ceux qui désirent le con- naître ne doivent chercher que dans l’Esprit Saint l’intelligence de la foi et le sens de cette vérité pure et sans mélange. »

Guillaume de Saint-Thierry

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison : Que l’Esprit de vérité qui vient d’au- près de toi, Dieu très saint, illumine nos esprits ; Et qu’il nous mène à la vérité tout entière, comme ton Fils en a fait

Quatrième jour de la neuvaine

Répands maintenant sur nous ton Esprit de conseil…

Demandons au Seigneur le don de conseil, pour éclairer notre conscience et agir selon la volonté de Dieu.

De la 1ere épître à Timothée 6, 11-14

« Toi, l’homme de Dieu, cherche à être juste et religieux, vis dans la foi et l’amour, la persévérance et la douceur. Continue à bien te battre pour la foi, et tu obtiendras la vie éternelle ; c’est à elle que tu as été appelé, c’est pour elle que tu as été capable d’une si belle affirmation de ta foi devant de nombreux témoins. Et maintenant, en présence de Dieu qui donne vie à toutes choses, et en présence du Christ Jésus qui a témoigné devant Ponce Pilate par une si belle affirmation, voici ce que je t’ordonne : garde le commandement du Seigneur, en demeurant irréprochable et droit jus- qu’au moment où se manifestera notre Seigneur Jésus Christ. »

« Comment l’homme, n’éprouverait-il pas intensément le besoin de supplier que descende à lui, en quelque manière que ce soit et par pure miséricorde, l’esprit de conseil ? Ne nous a-t-il pas été promis ? « Ne vous inquiétez pas de savoir comment vous défendre ou que dire, car le Saint- Esprit vous enseignera au moment même ce qu’il faut dire” (Luc 12, 11-12).

Comment ne pas retrouver comme un écho des paroles de Jésus dans les réponses de Jeanne d’Arc à Rouen à l’interrogatoire perfide de juges qui veulent la perdre ?… « Jeanne, êtes-vous en état de grâce ? » — « Si je n’y suis, que Dieu m’y mette. Et si j’y suis, que Dieu m’y tienne. Je serais la plus dolente femme du monde, si je savais n’être pas en état de grâce. » – « Vous n’avez pas besoin de confession ? » — « On ne saurait trop purifier sa conscience. »…

Puisque le don de conseil nous est nécessaire, il nous faut supplier de l’obtenir de la Miséricorde Divin. Elle ne pourra pas nous le refuser. Il viendra éclairer nos incertitudes dans les moments essentiels de nos vies. »

Entretiens sur l’Esprit Saint » du Cardinal Charles Journet

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison : Seigneur, Dieu puissant et fort, Toi qui relèves ce qui est déchu, Toi qui protèges ce que tu as relevé, fais grandir le peuple de ceux que tu renouvelles en leur donnant de sanctifier ton nom : que soient toujours guidés par ton souffle ceux que purifie le sacrement du Baptême.

Cinquième jour de la neuvaine

Répands maintenant sur nous ton Esprit de force…

Demandons au Seigneur le don de force pour que notre vie témoigne de notre foi au Christ.

De la seconde lettre à Timothée 4, 6…18

« Me voici déjà offert en sacrifice, le moment de mon départ est venu. Je me suis bien battu, j’ai tenu jusqu’au bout de la course, je suis resté fidèle… Il m’a rempli de force pour que je puisse jusqu’au bout annoncer l’Evangile et le faire entendre à toutes les nations païennes. J’ai échappé à la gueule du lion ; le Seigneur me fera encore échapper à tout ce qu’on fait pour me nuire. Il me sauvera et me fera entrer au ciel, dans son Royaume. A lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen. »

« Chers garçons filles, cela (agir en chrétien adulte) vous ne pourriez le réaliser à vous seuls. Quel malheur si vous comptiez uniquement sur vos propres forces. Personne ne saurait être un authentique disciple du Christ s’il voulait l’être tout seul, de sa propre initiative et avec ses propres forces. C’est impossible. On ne réussirait qu’à présenter une caricature du vrai chrétien. Tout comme on ne saurait devenir humainement adulte sans qu’il y ait un nouvel et décisif apport de la nature, il en est de même pour le chrétien sur un autre plan. Mais avec la Confirmation vous serez dotés, d’une manière toute spécial des dons de l’Esprit Saint qui, précisément comme le vent dont son nom dérive, vivifie, pousse, rafraîchit.

Il est notre force secrète, pour ainsi dire, la réserve inépuisable et l’énergie propulsive de notre manière de penser et d’agir en chrétien. Il vous donne courage comme aux Apôtres dans le Cénacle à la Pentecôte. Il vous fait comprendre la vérité et la beauté des Paroles de Jésus. Il vous donne la vie comme l’exprime si bien l’Apôtre Paul (cf. 2 Co 3, 6). »

Jean-Paul II – Homélie pendant une messe de confirmation.

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison : C’est ton Esprit qui nous conduit, Seigneur, c’est toi qui prends soin de nous ; montre-nous ta miséricorde, soit favorable à nos prières : que toujours tes bienfaits viennent soutenir notre foi.

Sixième jour de la neuvaine

Répands maintenant sur nous ton Esprit de connaissance…

Demandons au Seigneur le don de science 

Évangile selon Saint Matthieu 11, 25-30

« En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

« Sans se montrer, sans faire entendre sa voix, Jésus m’instruit dans le secret, ce n’est pas par le moyen des livres, car je ne comprends pas ce que je lis, mais parfois une parole comme celle- ci que j’ai tirée à la fin de l’oraison vient me consoler : « Voici le Maître que je te donne, il t’apprendra tout ce que tu dois faire. Je veux te faire lire dans le livre de vie, où est contenue la science d’Amour. » La science d’Amour, ah oui ! cette parole résonne doucement à l’oreille de mon âme, je ne désire que cette science-là, pour elle, ayant donné toutes mes richesses, j’estime comme l’épouse des sacrés cantiques n’avoir rien donné…

Je comprends si bien qu’il n’y a que l’amour qui puisse nous rendre agréables au Bon Dieu que cet amour est le seul bien que j’ambitionne. Jésus se plaît à me montrer l’unique chemin qui conduit à cette fournaise Divine, ce chemin c’est l’abandon du petit enfant qui s’endort sans crainte dans les bras de son Père… « Si quelqu’un est tout petit, qu’il vienne à moi » a dit l’Esprit Saint par la bouche de Salomon, et ce même Esprit d’Amour a dit encore que « la miséricorde est accordée aux petits ».

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison : Réponds à notre prière, Dieu tout- puissant, et comme au jour de la Pentecôte, que le Christ, lumière de lumière, envoie sur ton Église l’Esprit de feu : Qu’il éclaire le cœur de ceux que tu as fait renaître, et les confirme dans ta grâce.

Septième jour de la neuvaine

Répands maintenant sur nous ton Esprit d’affection filiale …

Demandons au Seigneur le don de piété pour faire grandir en nous le désir de la Sainteté.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8, 14-17

« frères, tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. L’Esprit que vous avez reçu ne fait pas de vous des esclaves, des gens qui ont encore peur ; c’est un Esprit qui fait de vous des fils ; poussés par cet Esprit, nous crions vers le Père en l’appelant : «Abba ! » C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui affirme à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers ; héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, à condition de souffrir avec lui pour être avec lui dans la gloire. »

« Prier ! Le Seigneur vient pour passer par la Croix et pour nous donner l’Esprit. C’est L’Esprit-Saint qui nous fait prier. Nous avons en nous l’Esprit de Dieu qui nous fait crier : « Abba, Père. » C’est merveilleux, nous avons en nous ce même Esprit du Christ qui nous fait nous écrier : « Abba, Père ! » ( Rm8,14).

Mesurons-nous ce que cela signifie ? Que nous, pauvres hommes, nous pouvons dire à Dieu « Père très cher ». C’est toute la tendresse inouïe de Dieu qui veut nous faire entrer dans sa vie. Le Christ vient nous donner l’Esprit-Saint et il n’a rien d’autre à nous donner puisque l’Esprit- Saint est l’amour même qui l’unit à son Père. C’est donc lui qui forme la vie du chrétien, qui le transforme, qui en fait un être nouveau. »

« Chrétien dans le monde ! Est-ce possible aujourd’hui? «  

du Père M.J. Le Guillou

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison : Que ton peuple exulte en tout temps, Seigneur, d’avoir retrouvé, grâce à ton Esprit, La jeunesse de son âme ; puisqu’il se réjouit aujourd’hui D’être rendu à la gloire de tes fils adoptifs, qu’il attende le jour de la résurrection dans l’espérance du bonheur promis.

Huitième jour de la neuvaine

Répands maintenant sur nous ton Esprit d’adoration…

Demandons au Seigneur le don de crainte qu’il nous aide à nous mettre en présence du Seigneur dans l’adoration.

De l’Evangile selon Saint Luc 5

« Jésus dit à Simon : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson »… Ils le firent, et ils prirent une telle quantité de poissons que leurs filets se déchiraient… A cette vue, Simon-Pierre tomba aux pieds de Jésus, en disant : « Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur ».

De l’épître de Saint Paul Apôtre aux Ephésiens 3, 14-19

« C’est notre foi au Christ qui nous donne l’au- dace d’accéder auprès de Dieu en toute con- fiance. C’est pourquoi je tombe à genoux devant le Père, qui est la source de toute paternité au ciel et sur la terre. Lui qui est si riche en gloire, qu’il vous donne la puissance par son Esprit, pour rendre fort l’homme intérieur. Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour. »

« Nous sommes marqués du Sceau de l’Esprit et donc rendus à la forme de Dieu. Mais, l’Esprit ne trace pas en nous le dessin de la substance divine comme un peintre qui est à distance de son modèle ! ce n’est pas par l’extérieur qu’il nous conduit à la ressemblance divine. Non, il agit autrement le Dieu procédant de Dieu : il nous marque personnellement d’une empreinte invisible : tout comme un sceau marque son empreinte dans la cire. Et ce sont nos cœurs qui reçoivent ce Sceau de l’Esprit… et ainsi il rend notre nature humaine à la beauté du modèle divin et restaure en nous l’image de Dieu. »

Saint Cyrille d’Alexandrie.

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison : Tu pénètres, Seigneur, le cœur de tout homme, tu connais les désirs de chacun Et rien ne te reste caché ; daigne purifier les pensées de nos cœurs en y répandant le Saint-Esprit, afin que notre amour soit parfait et notre louange, digne de toi.

Neuvième jour de la neuvaine

Demandons Seigneur que notre vie dans l’Esprit Saint porter des fruits en abondance

 

De l’épître aux Galates 5

« Frères, je vous le dis : vivez sous la conduite de l’Esprit de Dieu ; alors vous n’obéirez pas aux tendances égoïstes de la chair… Voici ce que produit l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi. Face à tout cela, il n’y a plus de loi qui tienne. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses tendances égoïstes. Puisque l’Esprit nous fait vivre, laissons-nous con- duire par l’Esprit. »

« A l’origine du fait d’être chrétien se trouve la rencontre avec une événement, une personne, qui donne un nouvel horizon à la vie et, avec celui-ci, la direction décisive. L’esprit Saint est l’âme et le souffle vital de la vie chrétienne. L’Esprit nous rend capable de mûrir une compréhension de Jé- sus toujours plus approfondi et joyeuse, et en même temps de réaliser une mise en pratique efficace de l’Évangile… On ne peut pas voir ou démontrer si l’Esprit Saint pénètre dans la personne ou non ; mais cela change et renouvelle tout la perspective de la vie humaine. L’Esprit ne change pas les situations extérieures de la vie mais les situations intérieures… De manière plus évidente, l’Esprit descendit sur les apôtres le jour de la Pentecôte, comme un vent impétueux et sous la forme de langues de feu. Il descend aussi dans nos coeurs pour pardonner nos péchés et nous renouveler intérieurement en nous revêtant d’une force, qui nous rendra nous aussi, comme les apôtres, courageux pour annoncer que le Christ est mort et ressuscité. Faites vous les porteurs de cette joie qui vient de l’accueil des dons de l’Esprit Saint, en donnant dans votre vie le témoignage des fruits de l’Esprit. »

Réciter la Séquence à l’Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Amen.

Oraison : Ce que tu as promis, Seigneur notre Dieu nous te prions de l’accomplir pour nous dans ta bonté : que la venue de l’Esprit Saint Nous rende, à la face du monde, témoins de l’Évangile de notre Seigneur

Prière de Benoît XVI à l’Esprit Saint

VIENS, ESPRIT SAINT, REMPLIS LE CŒUR DE TES FIDÈLES, ALLUME EN EUX LE FEU DE TON AMOUR !

Esprit Saint qui procèdes du Père et du Fils, Esprit divin, qui es égal au Père et au Fils,

ALLUME EN NOUS LE FEU DE TON AMOUR !

Promesse du Père le plus tendre et le plus généreux, Don du Dieu Très-Haut, ALLUME EN NOUS …

Source de grâces, Feu sacré, ALLUME EN NOUS …

Charité ardente, Onction spirituelle des âmes, ALLUME EN NOUS …

Esprit de Vérité, Esprit de Sagesse et d’intelligence, ALLUME EN NOUS …

Esprit de conseil et de force, Esprit de science et de piété, ALLUME EN NOUS …

VIENS, ESPRIT SAINT, REMPLIS LE CŒUR DE TES FIDÈLES, ALLUME EN EUX LE FEU DE TON AMOUR !

Esprit de crainte du Seigneur, Esprit de grâce et de prière, ALLUME EN NOUS …

Esprit de componction et de confiance, Esprit de douceur et d’humilité, ALLUME EN NOUS …

Esprit de paix et de patience, Esprit de modestie et de pureté, ALLUME EN NOUS …

Esprit consolateur, Esprit sanctificateur, ALLUME EN NOUS …

Esprit du Seigneur qui remplis l’univers Esprit d’infaillibilité qui diriges l’Eglise, ALLUME EN NOUS …

Esprit d’adoption des enfants de Dieu, Esprit du Père et du Fils, Amour éternel de l’un et de l’autre, ALLUME EN NOUS … 

VIENS, ESPRIT SAINT, REMPLIS LE CŒUR DE TES FIDÈLES, ALLUME EN EUX LE FEU DE TON AMOUR ! ESPRIT SAINT, EXAUCE-NOUS !

Eclaire nos esprits de tes lumières, EXAUCE-NOUS.

Enflamme nos cœurs de ton amour, Rends-nous fermes et courageux dans la foi,  » Conduis-nous dans la voie de tes commandements,  »

Fais que nous soyons dociles à tes inspirations,  » Apprends-nous à prier et prie toi-même en nous,  »

Aide-nous à nous aimer et à nous supporter les uns les autres,  »

Revêts-nous de charité et de miséricorde pour nos frères,  »

Inspire nous l’horreur du mal,  » Dirige-nous dans la pratique du bien,  »

Accorde-nous le mérite des vertus,  » Fais-nous persévérer dans la justice,  »

SOIS TOI-MEME NOTRE ÉTERNELLE RÉCOMPENSE

 

Prière de la Neuvaine

Roi céleste, Consolateur, Esprit de Vérité,

Toi qui es partout présent et qui remplis tout,

Trésor des biens et Donateur de Vie, Viens et fais ta demeure en nous, Purifie-nous de toute souillure et sauve nos âmes,

Toi qui es bonté.