Close

Homélie de Pentecôte 2018 – Viens faire ton oeuvre en moi

Homélie de Pentecôte 2018 – Viens faire ton oeuvre en moi

« Viens Esprit Saint », Eh ben, si on ne l’a pas chanté 10 fois depuis le début de la messe on ne l’a pas chanté une fois, c’est pas un peu lassant ces refrains (aussi bien chanté soient ils) qui ne changent rien, ça ne vous fatigue pas vous de répéter en boucle viens Esprit Saint ?

Viens Esprit Saint et il est venu? Alors oui il est venu il y a 2000 ans parce que jésus l’avait promis, ça on est d’accord, c’est même ce qu’on fête aujourd’hui, un bel événement passé; attention un événement impressionnant quand même, un événement qui est au commencement de l’Eglise comme une espèce de fondation. Oui l’Esprit saint est venu,

il est venu et il a tout changé

Ces hommes et ces femmes qui se tenaient comme nous là réunis, un peu apeurés, remplis de doute, pas surs d’eux pour un sou, il est venu et il les a remplis, il est venu et il les a embrasés, de froid qu’ils étaient il a fait d’eux des torches,  des brandons, pour embraser le monde et ils sont sortis et ils ont proclamé les merveilles de Dieu, ils ont proclamé la victoire du Christ. et ils ont changé le monde. Et ils ont embrasé le monde. 

Oui mais ça c’était avant. Ca c’était il y a deux milles ans aujourd’hui les choses ont bien changées, il est où aujourd’hui l’Esprit Saint? il est absent? regardez notre monde est ce l’Esprit saint qui le fait vivre? Non!!

Alors viens Esprit Saint, viens Esprit qui fait les saints, les saints « tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu ». Depuis 2000 ans l’Esprit Saint agit avec puissance dans les coeurs qui se laissent conduire, tout ceux qui acceptent d’accueillir l’Esprit saint, une immense cohorte et ce ne sont pas des personnes dotées d’incroyables talents, ce ne sont pas des surhommes, vous voulez que je vous disent j’ai même l’impression que Dieu se plait à prendre des bras cassés, des petits, des pauvres, des incapables pour mieux manifester sa puissance; regardez les saints, regardez ceux que Dieu appelle depuis le commencement:  Abraham était trop vieux, Jérémie et Timothée étaient trop jeune, Isaac un rêveur, Jacob un menteur, Joseph était arrogant, Moïse bégayait, Gédéon était mort de trouille, Rahab était prostituée, David était infidèle, Isaie prêchait nu, Jonas a fui comme un lâche, Noémie était veuve, job avait fait faillite, Pierre a renié le Christ, les disciples s’endormaient en priant, Marthe s’inquiétait pour tout et Marie ne s’inquiétait de rien, Marie Madeleine avait été possédée, la samaritaine avait divorcée un paquet de fois, Zachée était trop petit, Paul était arrogant et sur de son fait, pas un pour rattraper l’autre et le Seigneur les a choisi. Alors s’il les a choisi avec leurs imperfections il peut bien s’arranger avec nous, non? le Seigneur ne choisit pas ceux qui sont  capables, il rend capable ceux qu’il choisit, par son Esprit Saint il nous rend capable de grandes choses et il nous choisit, il nous choisit tous. 

Et nous? sommes nous de cette cohorte, sommes nous de cette famille, sommes nous de cette Eglise, l’Eglise des saints, l’Eglise habitée par l’Esprit Saint? Ou bien sommes nous de la cohorte de ceux qui errent sans but, de ceux qui se jettent chaque matin dans la bouche du métro ou sur le périphérique et que ce même métro vomit quelques stations plus tard, sommes nous de ceux qui courent sans s’arrêter, avec nos vies à 100 à l’heure, mais à quoi sert de courir? A quoi sert d’accélérer si on ne sait pas où l’on va. On s’épuise sans but. Viens Esprit Saint! montre moi le but, montre moi le sens.

Et moi quel est l’Esprit qui me conduit, est ce l’esprit d’ambition, l’esprit de paresse, l’esprit de Babel: l’esprit de division ou de confusion, l’esprit d’orgueil, l’esprit de colère ou bien est ce l’Esprit Saint, celui qui  veut « venir faire chez moi sa demeure. »

Oui parce qu’exactement comme il est venu au cénacle il y a deux mille ans,

Exactement comme il est venu transformer la vie de ces milliers de saints,

l’Esprit Saint continue son oeuvre aujourd’hui dans nos coeurs, dans chacun de nos coeurs, si nous l’accueillons avec foi, si nous l’invoquons avec foi, 

Car La Pentecôte n’est pas une fondation sur laquelle on se repose c’est une sève dont on vit. 

La Pentecôte n’est pas un histoire passée mais un événement présent.

Viens Esprit Saint et il vient, il vient et il fait son oeuvre, la même toujours la même: 

Il fait son œuvre de déranger car il vient comme un violent coup de vent et il change tout dans nos vies, enfin il change tout à l’intérieur, car c’est là qu’il travaille, c’est là qu’Il habite, il change l’intérieur ça veut donc dire que nous continuerons notre vie mais avec une intensité nouvelle, il ne s’agit pas de partir au bout du monde (même s’il y en a parmi nous qui le feront), de tout quitter pour le suivre (même s’il y en a parmi nous qui le feront) il ne s’agit pas de faire des choses extraordinaires pour le Seigneur, il s’agit de vivre l’ordinaire de manière extraordinaire, il s’agit de se laisser conduire par l’Esprit et c’est ça que produit l’Esprit Saint: il transforme votre manière d’être avec vos enfants, avec votre épouse, avec vos collègues, avec le pauvre, votre regard sur le monde. Viens Esprit Saint!

Il vient et il fait son oeuvre de remplir car il est un souffle, il remplit et il prend toute la place il chasse tout, tout ce qui n’est pas lui, il chasse la peur, il chasse le mensonge, il chasse le doute, il chasse la haine, il chasse le jugement, il chasse la médisance. Viens Esprit Saint!

Il vient et il fait son oeuvre de bruler car il est un feu et il brule, il réchauffe, il éclaire, il éclaire notre regard sur le monde et nous rend lucide et bienveillant, il embrase votre coeur avant d’embraser le monde. Viens Esprit Saint!

Oui l’Esprit Saint est loin d’avoir fini son œuvre, 

Et nous sommes nous prêts à l’accueillir, pour qu’il change notre vie? 

Sommes nous prêts à aller non pas dans le sens que nous avons prévu, mais dans le sens qu’il a prévu?

Sommes nous prêts à être dérangé?

Sommes nous prêts à être embrasé? 

Alors ensemble avec foi, invoquons l’Esprit Saint: Viens Esprit Saint, viens Esprit Saint, viens Esprit Saint….

 

Abbé Simon d’Artigue