Close

Choisir le Christ – Homélie Rameaux 2017

Choisir le Christ – Homélie Rameaux 2017

C’est long la passion non? Et puis il y a trop de monde dans cet évangile, on n’arrive pas à se concentrer, on en perd même le Christ de vue tant il y a de personnages.

Il y a tous les disciples qui préparent la Pâques,

Et le maitre et Seigneur prêt pour la célébrer.

Il y a les douze qui s’attristent et se mettent à douter.

Il y a Jacques et Jean qui ne veillent ni ne prient.

Et  il y a Judas qui l’embrasse et le livre.

Il y a la foule armée qui l’emmène, le violente.

Il y a les disciples qui s’enfuient, l’abandonnent.

Et Simon qui, le jure, ne le reniera pas.

Il y a tout ces menteurs cherchant un témoignage

et qui, n’en trouvant pas, s’enfoncent dans la colère.

Il y a le grand prêtre qui interroge, vocifère.

Il y a les lâches qui giflent et lui crachent dessus.

Il y a la face du Christ maculée de crachats.

Il y a la servante qui dévisage, accuse.

Et puis, il y a Pierre qui promet et renie.

Il y a le coq qui chante et Pierre qui fond en larmes.

Il y a Pilate qui juge sans la moindre justice.

Il y a Barrabas libre et Jésus enchaîné.

Il y a le crime dehors et la vie humiliée.

Il y a la foule qui crie et demande la croix,

les soldats qui se moquent, le couronne d’épine,

Et Simon de Syrène portant la croix bénie.

Il y a les romains qui clouent et crucifient.

Il y a un larron enragé qui l’insulte,

et les passants aveugles qui ne comprennent pas.

Et Jésus prie le Père qui n’abandonne rien.

Il y a le centurion qui voit et qui confesse :

un regard a suffi et le voila sauvé.

Il y a aussi les femmes qui suivaient et servaient :

ce sont elles les plus proches, ses disciples de choix.

Joseph d’Arimathie mendie le corps précieux.

Marie et Madeleine qui observent et attendent.

Il y a donc tout ce monde à la passion.

Il y a tout ce monde et aujourd’hui il y à moi,

il y a moi qui peux choisir.

Je peux choisir de suivre ou de m’enfuir.

Je peux choisir de dormir ou de prier.

Je peux choisir de haïr ou d’aimer.

Je peux choisir de maudire ou pardonner.

Je peux choisir d’obéir ou de me rebeller.

Je peux choisir de souffrir ou d’éviter.

Je peux choisir de mourir ou de ressusciter.

Je peux choisir Jésus ou Barrabas.

Je peux choisir de suivre le Christ en sa passion.

Je peux choisir le Christ et sa résurrection.

Je peux choisir le Christ.

Choisir le Christ.

Le Christ.

 

Abbé Simon d’Artigue

Partager